Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

tous les vivantsTous les vivants

Jayne Anne Philips

R PHI

 

 "Roman vrai" d'un fait divers qui a defrayé la chronique dans les années 1930 aux Etats-Unis, ce livre réussit le coup de force d'être à la fois un récit d'enquête, une très belle galerie de portraits et à comporter des passages quasiment poétiques.

Avant le récit des meurtres, de l'enquête et du procès, le livre s'ouvre sur les derniers mois de la famille Eicher, au travers de trois personnsages :  la plus jeune des enfants, Annabel, fillette fantasque et imaginative, dont le regard transforme le monde en un univers poétique ; Asta, la veuve, soucieuse, prise entre ses responsabilités envers ses enfants, le besoin de trouver un soutien (masculin, bien entendu) pour éviter la ruine de la famille et des rêves que saura manipuler un meurtrier ; Charles, l'ancien locataire homosexuel, devenu un ami de la famille et décidé à épouser Asta pour sauver une famille qu'il aime. 

L'auteur décrit avec pudeur et sans exagérations démonstratives, les dilemnes et motivations des personnages, leurs rêves avortés, leurs obligations sociales, sentiments et désirs...

OPAC Détail de notice